Au Batard Baroque Blog, on s’intéresse pas forcément aux millions de vues, mais à une certaine qualité portée par une vidéo bien mise en scène. Une mouvance particulière à noter cette année… Mais était-ce votre sentiment ?

10. Le jeune noir à l'épée par Abd Al Malik

En collaboration avec Mattéo Falkone, l'artiste originaire de Strasbourg continue d'interroger la société française : les mutations socio-démocratiques, la propagation du racisme et l'escalade de la violence. Le titre fait écho à l'oeuvre ci-présent, au même titre, exposé au Musée d'Orsay pour la collection Le modèle noir de Géricault à Matisse.

9. Numb Numb Juice par Schoolboy Q

Pour son nouvel album Crash Talk, Schoolboy Q propose un single humoristique avec un clip en found footage. Concis et foutraque, à l'image de l'acolyte de Kendrick Lamar (mais c'est Jay Rock, un des autres membres de Black Hippy, qui fait son apparition), on a droit à un caméo de Tyler, the creator et à plusieurs clins d'oeil à d'autres clips de rap, dont un français... À vous de deviner...

8. Ordinary Pleasure par Toro Y Moi

Pour son nouvel opus, Outer Peace, Chazwick Bradley Bundick propose une pop funky intimiste. Toujours dans une ressemblance plus ou moins avouée à John Lennon, ce clip fait référence aux swing sixties londoniennes où l'artiste se mue en icône de pop culture.

7. Gimme par Banks

Electro-pop ? Dark'n'B ? L'artiste californienne inclassable revient avec un troisième album, sobrement intitulé III. Moins mélancolique mais toujours aussi précieux et délicat, Cet album, et ce single lui ont assuré une excellente tournée sous le signe de la féminité et de la sensualité. Sera-t-elle enfin une artiste estimée à sa juste valeur ?

6. Cry for another par Claude Fontaine

Malgré son prénom et son nom francophones, Claude Fontaine est une californienne pur jus. Passionnée de rocksteady et de bossa-nova, sur l'album éponyme portant son prénom et nom, la chanteuse a opté pour un son vintage, une démarche similaire à la regrettée Amy Winehouse. Romantisme et onirisme.

5. Journal Perso 2 par Vald

Jusqu'au-boutiste, drôle mais surtout mélancolique, il y a une logique que son dernier album s'intitule Ce monde est cruel. Pour ce premier single et clip de cet opus, un texte tragique appuyé par une vidéo violente réalisée en toute simplicité. L'album de la maturité ?

4. Anybody par Burna Boy

Premier single du quatrième album de l'artiste nigérian, African Giant, il est la rampe de lancement de international pour la consécration de ce dernier. Nommé aux Grammys Awards (perdant face à Angélique Kidjo), gagnant aux différentes cérémonies BET, multi-récompensé en Afrique, il fait partie des grands gagnants du phénomène musical afro-urbain de par le monde (avec ses compatriotes Davido, Wizkid ou Tiwa Savage). La mode est à l'afro, mais en est-il autant avec les africains ?

3. A Lot par 21 Savage feat. J. Cole

L'album, I am > I was, est sorti fin 2018, mais le single est publié fin janvier, agrémenté d'un troisième complet bonus. Un clip magnifique interrogeant la condition noire, entre traumatisme et drame. J. Cole, toujours excellent quand 21 Savage s'abstient d'autotune.

2. Final Form par Sampa The Great

Cette révélation est zambienne. Tiré de l'album fleuve et varié, The Return, on s'inscrit plus dans une musicalité rap-jazz qu'afro-urbaine. C'est frais, on ressent une certaine tradition africaine musicale, le clip montre qu'il existe aussi des sapeurs en Zambie. La mode est à l'afro et aux africains ?

1. Zulu Screams par Goldlink feat. Maleek Berry & Bibi Bourelly

D'Anthony Carlos est un rappeur américain de Washington. Alors pourquoi ce feeling afro ? Sûrement pour être en raccord avec son dernier album intitulé Diaspora. "Cet album a été inspiré par la noirceur (comprenez le sens peuple noir) universelle. Mes inspirations ont radicalement changé, naturellement parce que j'ai pu être exposé plus globalement. Je voulais créer un pont entre les cultures du monde entier. C’est important parce que nous sommes 6-8 générations éloignées de notre point de départ. Il est temps que nous fassions demi-tour et nous devons faire le travail d’interconnectivité avant qu’il ne soit trop tard." dit-il en interview. Alors oui, la mode est à l'afro mais aussi aux africains.

Popo Kitano

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *